Hatha Yoga, Vinyasa, Yoga doux : qu’est-ce que c’est ? Quoi choisir ?

Avec tous ces noms bizarres, on s’y perd un peu. Hatha, Vinyasa, Ashtanga Vinyasa, Vinyasa Flow, Power Yoga, Restorative Yoga, Yin Yoga, Beer Yoga (lui, vous n’en trouverez pas ici ^^), qu’est-ce que c’est vraiment ?

Avant toute chose, sachez que c’est en faisant un cours d’essai que vous déterminerez si ce cours vous convient ou pas. Chaque prof enseigne et partage sa pratique. Même si nous pratiquons et enseignons le yoga, et que le yoga est et restera le yoga, des petites variations feront quel tel.le ou tel.le enseignant.e, et donc cours, vous conviendra plus. Comme pour une mousse au chocolat, ou un bon pain.

De plus, souvenez-vous que ce n’est pas parce que vous n’avez pas accroché une fois que le yoga n’est pas pour vous. Et que vous n’avez pas besoin d’être souple pour commencer, c’est la pratique qui amènera la souplesse !

Enfin, gardez en tête que je ne sépare pas abruptement une pratique Hatha d’une pratique Vinyasa. Les cours ne seront donc pas 100 % Hatha ou 100 % Vinyasa.

Le dénominateur de tout ça, c’est la présence à ce que l’on fait. Si vous faites des postures de yoga en pensant à votre to do list restée au bureau, vous faites une activité physique, mais pas de yoga ! En revanche, si vous coupez vos légumes en tentant de coordonner votre mouvement et votre respiration, et de sentir chaque sensation liée à ce que vous êtes en train de faire, et bien… Vous pratiquez votre yoga hors du tapis.

Le Yoga, ce n’est pas ce que l’on fait, c’est notre présence à ce que l’on est en train de faire.

 

Hatha Yoga

Hatha, etymologiquement, c’est plusieurs choses :
Ha : Soleil, Tha : Lune, donc c’est l’union du Soleil et de la Lune, plus largement des opposés, qui se retrouvent. C’est la réunion, du corps et de l’esprit. C’est ce qu’est le yoga

– Hatha Yoga, c’est aussi le yoga de la ténacité, de la force vive. C’est ce qui est expliqué dans le Hatha Yoga Pradipika, un des textes fondateurs du Yoga. On est loin des représentations, n’est-ce pas ?

Le Hatha Yoga, c’est le yoga postural. Dans le Hatha Yoga Pradipika, il est expliqué que la pratique du yoga commence par la purification du corps, notamment par les postures, afin de pouvoir respirer et méditer en toute quiétude. On peut donc considérer que chaque pratique posturale est du Hatha Yoga.

Quand un cours est qualifié de Hatha, voici à quoi vous attendre avec moi (mais peut-être pas avec un.e autre professeur.e) :
– Les postures sont tenues plus longtemps (9 ou plus respirations), afin de s’installer dedans, et de s’y sentir
– Les postures sont plus détachées les unes des autres
– Il y a des temps de pause, où on se recentre et on se sent
L’intensité est moins importante, mais pas tout le temps ! Pensez à Utkatasana (la posture de la chaise) ou Utthita Hasta Padangushtasana tenues pendant 9 respirations.

Ce type de yoga convient à :
– Celles et ceux qui ont besoin de s’installer dans la posture
– Celles et ceux qui recherchent une intensité moins forte, mais quand même présente
– Celles et ceux qui ont une bonne condition physique générale, même si les articulations ne sont pas sollicitées de la même manière (moins d’appui sur les poignets notamment) qu’en Vinyasa
– Celles et ceux qui sont à l’aise avec l’immobilité, et dont le mental ne les empêchent pas de profiter de la séance

Les cours de Hatha ont lieu le lundi, de 19h15 à 20h45 et mercredi, de 10h30 à 12h à Fontainebleau ou encore le vendredi à Avon, de 19h à 20h30.

Yoga Vinyasa

Vinyasa, étymologiquement, c’est aussi plusieurs choses :
– « nyasa » qui signifie « placer » et « vi » qui signifie « d’une manière spécifique »
C’est à dire que chaque asana (posture) sera placée d’une manière spécifique dans la séquence, pour une bonne raison. Pour préparer le corps en vue d’une posture plus avancée, pour équilibrer les effets d’une posture que l’on vient de faire, etc. Dans le Vinyasa, l’enseignant.e est libre de définir sa séquence comme elle ou il l’entend, tant qu’une logique est respectée (corporelle, énergétique…).
– C’est aussi la synchronisation du mouvement et de la respiration. Quand vous entendez : « Inspire – levez les bras vers le plafond ; Expire, buste vers les cuisses, on relâche la tête », etc., c’est du Vinyasa. Les Surya Namaskar (Saluations au Soleil), c’est du Vinyasa, même si on les pratique aussi en cours de Hatha.

« Vinyasa » est aussi utilisé pour désigner la transition « Chaturanga Dandasana, Urdhva Mukha Svanasana (Chien tête en Haut), Adho Mukha Svanasana (Chien tête en bas) » que l’on fait traditionnellement entre chaque asana, même entre la droite et la gauche pour les postures asymétriques, comme une litanie qui rythme notre séance et qui remet le corps à zéro entre chaque posture.

Quand un cours est qualifié de Vinyasa, voici à quoi vous attendre avec moi (mais encore une fois, peut-être pas avec un.e autre professeur.e) :
– Les postures seront tenues, mais moins longtemps (5 respirations)
– Les postures seront liées les unes aux autres, soit par un vinyasa (celui de quelques lignes au dessus) soit au sein d’une même famille de posture (par exemple : passer de Ashta Chandrasana – la fente haute – à Anjaneyasana – La fente basse, puis à Ardha Hanumanasana).
L’intensité sera généralement au rendez-vous, notamment avec un travail plus poussé du haut du corps (avec la répétitions des vinyasa qui renforcent les bras et les épaules)
– On est plus en mouvement. Le Yoga Vinyasa est d’ailleurs qualifié par certaines personnes de méditation en mouvement.

Ce type de yoga convient à :
– Celles et ceux qui recherchent une intensité physique, respectueuse de leur corps et de leurs limites
– Celles et ceux qui ont besoin de se dépenser
– Celles et ceux qui ont une bonne condition physique générale : notamment un dos et des articulations en bon état
– Celles et ceux qui ont du mal à canaliser leur mental : comme on est en mouvement, que l’on bouge, si le mental n’est plus là, on est perdu ! Sans compter que la coordination souffle / mouvement est super pour canaliser le mental. Cela peut être une bonne porte d’entrée vers le Yoga !

Les cours de Vinyasa ont lieu le lundi midi, de 12h à 13h30.

Hatha et Vinyasa ont en commun…

En Hatha comme en Vinyasa, on n’est jamais immobile : on respire, on s’ancre dans la posture, on s’auto-ajuste en s’aidant de son souffle…

En Hatha comme en Vinyasa, le souffle (à travers les pranayamas), la concentration (Dharana) et la méditation (Dhyana) ont leur importance. Nous gardons toujours de la place pour les pratiquer au cours des séances. Dans ces deux types de yoga, le souffle doit rester fluide pendant la pratique des asanas, pas d’apnée, pas de passage en force.

En Hatha comme en Vinyasa, le corps a besoin de mouvement, pour « huiler » les articulations. Plus précisément, le mouvement provoque la production de synovie, qui est le « lubrifiant » de nos articulations. En Hatha comme en Vinyasa, la séance commence par des mouvements d’échauffements fluides et doux, qui sont parfois parsemés tout au long du cours.

En Hatha comme en Vinyasa, on finit par Savasana, la posture du cadavre, plus timidement appelée relaxation. Contre toute attente, c’est une des postures les plus difficiles : le corps est relâché, et c’est alors que le mental…

En Hatha comme en Vinyasa, on observe ses limites et on les respecte.

Le Yoga Doux

Une séance d’1h, ni complètement Hatha (car on ne tient pas les postures si longtemps et on travaille beaucoup en fluidité et en mouvement), ni complètement Vinyasa (car les asanas ne sont pas liées par des vinyasa, et que l’intensité n’est pas là).

Cette séance convient à :
– Celles et ceux qui souhaitent bouger en douceur
– Celles et ceux qui souhaitent réveiller leur corps, soulager des douleurs de dos, d’articulations
– Celles et ceux qui ont envie d’explorer leurs sensations corporelles
– Celles et ceux dont le corps n’est pas forcément en bon état
– Celles et ceux dont la concentration est difficile plus d’1h
– Celles et ceux qui souhaitent pratiquer sur leur pause déjeuner et s’accorder une véritable pause !

Les cours de Yoga Doux ont lieu le vendredi midi, de 12h30 à 13h30.

 

 

Ces trois types de cours conviennent tant aux débutant.e.s qu’aux personnes plus avancées dans leur pratique. Une personne en bonne condition physique pourra tout à fait commencer par le Vinyasa tandis qu’une personne avancée en très bonne condition physique pourra également explorer le yoga doux.

 

Les trois photos de cette page ont été prises par la talentueuse Francie Fernandes – www.photographiesansfrontiere.fr – Instagram : @sourcephotographie